Placements
Court terme
Moyen terme
  • &
Moyen à long terme
Long terme
  • &
Liens commerciaux
Faites décoler vos projets ! Crédit Complicio d’un an renouvelable de 500 à 5000 €. TEG révisable de 20.89 % hors assurance facultative. Voir conditions sur www.complicio.fr Cliquez ici
Dossiers
Gestion collective
L’essentiel sur les warrants
Dans la même rubrique

  • En fonction de la maturité Si vous anticipez un mouvement du sous-jacent dans les 2 mois à venir, vous choisirez un (...)

  • Structure de la prime d’un warrant Le prix d’un warrant est composé de deux parties : la valeur intrinsèque et (...)

Définition d’un warrant

Un warrant est un titre qui donne le droit d’acheter ou de vendre une valeur mobilière (une action, un indice, une devise, un taux, etc.) à un prix fixé à l’avance, pendant une période de temps déterminée.

La valeur de ce droit correspond au prix du warrant ou prime. L’actif financier sur lequel porte le warrant est appelé sous-jacent ou support. Le prix auquel l’actif peut être acheté ou vendu est appelé prix d’exercice ou strike. Le warrant a une durée de vie limitée, appelée échéance ou maturité.

Les warrants sont crées par un établissement financier qui en assure la diffusion et la cotation. Les principaux émetteurs de warrants sont Citibank, Société Générale, BNP Paribas et Dresdner Bank.

L’achat de warrants permet à l’investisseur de réaliser des gains élevés avec une mise de fond plus faible (effet de levier). En contrepartie, un investissement en warrant est susceptible de perdre l’intégralité de sa valeur.

Il existe deux catégories de warrants : les call et les put.

- Les call warrants donnent le droit d’acheter le sous-jacent au prix d’exercice. Acheter des calls permet de parier sur la hausse du cours d’un actif financier.

- Les put warrants donnent le droit de vendre le sous-jacent au prix d’exercice. Acheter des puts permet de parier sur la baisse du cours d’un actif financier.

Caractéristiques d’un warrant

Un call warrant est dit :
- dans la monnaie si le cours du sous-jacent est supérieur au prix d’exercice
- en dehors de la monnaie si le cours du sous-jacent est inférieur au prix d’exercice
- à la monnaie s’ils sont égaux

Pour les put warrants, c’est l’inverse.

Un warrant a une durée de vie limitée qui peut varier de quelques mois à plusieurs années. Sa date d’expiration est appelée échéance ou maturité. Elle correspond au dernier jour valable pour procéder à l’exercice.

La valeur d’un warrant dépend, à son échéance, du cours du sous-jacent par rapport au prix d’exercice. Si le warrant est en dehors de la monnaie, sa valeur est nulle. Si un warrant est dans la monnaie à son échéance, son exercice est profitable et la valeur du warrant correspond à la différence entre le cours du sous-jacent et le prix d’exercice.

La parité correspond au nombre de warrants qu’il faut exercer pour acheter ou vendre un sous-jacent au prix d’exercice. Les parités les plus fréquentes sont de 2 pour 1, 10 pour 1, 20 pour 1.

La quotité de négociation correspond à la quantité minimale de warrants que l’on doit acheter ou vendre. Les quotités les plus fréquentes sont de 500, 1000, 2000. Toutes les transactions doivent forcément porter sur un multiple de cette quotité.

Européen ou américain

Lorsqu’un porteur de warrants décide d’utiliser son droit d’achat ou de vente, on dit qu’il procède à l’exercice de ses warrants.

Or, un warrant peut être de type américain ou européen. Son exercice peut être effectué en titres ou en numéraire, et à son échéance, être automatique ou non.

Les warrants de type européen sont exerçables seulement le jour de leur échéance. A l’inverse, les warrants de type américain – les plus courants – sont exerçables à tout moment jusqu’à leur échéance.

Au moment de l’exercice, l’intermédiaire livre les actions sous-jacentes ou paie la différence entre le cours du sous-jacent et le prix d’exercice.

Un warrant avec exercice automatique est systématiquement exercé le jour de son échéance. Un warrant avec exercice non automatique est exercé seulement si le porteur le demande. En cas d’oubli, le bénéfice lié à l’exercice est perdu.

bourse monabanq.



Placements
01/08/2008 Livret A : relèvement du taux de rémunération au 1er août
Par arrêté fixant les taux de rémunération des livrets d’épargne réglementée, à compter du 1er août, le taux du (...)
28/07/2008 Les FIP promis à un bel avenir
Ces fonds d’investissement de proximité ont levé plus de 800 millions d’euros depuis 2003. Depuis leur (...)
11/03/2008 Bonne année pour les SCPI en 2007
L’attractivité des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ne faiblit pas. En 2007, la collecte nette des (...)
28/02/2008 Assurance vie : la Cour de cassation autorise les rachats même en présence d’un bénéficaire acceptant
Dans un arrêt rendu le 22 février, la Cour de cassation redonne toute liberté au souscripteur-assuré d’un contrat (...)
23/01/2008 Le marché français de l’assurance en recul en 2007
Selon les estimations de la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurance), le marché français de (...)
02/01/2008 Plafond de le Sécurité Sociale pour 2008
Pour 2008, les nouveaux plafonds du PASS sont : 33 276€ (annuel) 8 319€ (trimestriel) 2 773€ (...)
13/12/2007 Contrats d’assurance vie en déshérence : adoption en seconde lecture à l’Assemblée nationale
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture la proposition de loi sur les contrats d’assurance-vie en (...)
21/11/2007 Hausse du plafond de la sécurité sociale
Le plafond mensuel de la sécurité sociale pour 2008 est fixé à 2.773 euros par mois, en augmentation de 3,39 % par rapport (...)
Epargne
01/09/2008 RSA : la taxe serait incluse dans le bouclier fiscal
La taxe sur les revenus du capital prévue pour le financement de la RSA (revenu minimum de solidarité) sera incluse dans (...)
29/08/2008 La taxe RSA touchera de nombreux foyers
A l’exception des livrets d’épargne (livret A et livret pour le développement durable), tous les placements des (...)
07/12/2007 Livret A - des changements attendus
Le Livret A est, aujourd’hui, uniquement distribué par la Banque Postale et les Caisses d’Epargne. Son taux de (...)
23/11/2007 Radiographie des épargnants français
Selon une étude réalisée par TNS-Sofres pour Euronext, le nombre de détenteurs de valeurs mobilières (actions, obligations, (...)
26/10/2007 Bilan de l’épargne salariale en 2005
Fin 2005, 8,4 millions de salariés du secteur privé avaient accès à un dispositif d’épargne salariale (participation, (...)
05/07/2007 80 % des jeunes de 15-20 ans épargnent
Une étude CSA réalisée pour l’Institut pour l’éducation financière du public révèle que les jeunes de 15-20 ans (...)
28/06/2007 Dirigeants et salariés plébiscitent l’épargne en entreprise
Dans sa 6ème édition, le baromètre Tendances Epargne & Retraite Entreprises, établi par Altedia et BNP Paribas, (...)
01/03/2007 Le taux d’épargne des Français remonte
Le taux d’épargne des Français a augmenté, passant de 14,6 % de leur revenu brut disponible au début 2006 à 15,5 % au (...)
Copyright © 2004-2009 Univers Patrimoine
-
Partenaires: Monabanq  -  Portzamparc  -  123Venture  -  Alto Invest  -  Odyssée Venture  -  Skandia  -  Oddo & Cie  -  Aurel NextStage