Placements
Court terme
Moyen terme
  • &
Moyen à long terme
Long terme
  • &
Liens commerciaux
Faites décoler vos projets ! Crédit Complicio d’un an renouvelable de 500 à 5000 €. TEG révisable de 20.89 % hors assurance facultative. Voir conditions sur www.complicio.fr Cliquez ici
Dossiers
Gestion collective
Compte Titres Ordinaire
Dans la même rubrique

  • 1. Tour d’horizon Le PEA présente des avantages fiscaux que le compte titres ordinaire n’a pas. En (...)

  • 1. Tour d’horizon L’objet du PEL est de placer des liquidités pour obtenir des droits à prêt destinés à (...)

  • 1. Tour d’horizon L’objet du CEL est de placer des liquidités pour obtenir des droits à prêt destinés à (...)

1. Tour d’horizon

Le compte titres est le support qui permet d’investir en Bourse, c’est-à-dire de passer des ordres d’achat ou de vente de valeurs mobilières sur les marchés français ou étrangers. Les titres du portefeuille peuvent être des actions, des trackers, des obligations, des bons de souscription, des warrants, des OPCVM (Sicav ou FCP).

Le compte titres ne possède pas de durée de vie ; il peut être ouvert pour une durée illimitée. Par ailleurs, les liquidités présentes dans le compte sont disponibles à tout moment.

Différents types de frais s’appliquent dans la vie d’un compte titres :

- des frais de courtage, à chaque opération d’achat ou de vente ; ils varient généralement de 0,1% à 0,8% du montant de la transaction et peuvent être soumis à un minimum de prélèvement. Pour les sicav et FCP, on parle plutôt de droits d’entrée qui sont en général plus élevés que sur les actions ; ils peuvent s’élever jusqu’à 3%.

- des frais de tenue de compte ou droits de garde, mensuels, trimestriels ou annuels ; ils varient généralement de 0 à 0,25% de l’encours du portefeuille titres. Certains courtiers prélèvent également des frais fixes indépendant de l’encours. D’autres ne facturent pas de droits de garde lorsque le détenteur réalise à un nombre minimal de transactions dans le mois ou dans le trimestre.

- des frais de prorogation, pour des transactions non levées utilisant le SRD ; ils sont de l’ordre de 0,2%.

Contrairement au PEA qui n’autorise que des achats au comptant, le compte titres permet de réaliser des achats ou ventes à terme, c’est-à-dire au crédit, en utilisant le Service à Règlement Différé (SRD).

Avec le SRD, les achats ou ventes ne sont livrés qu’au dernier jour du mois boursier ; et le paiement effectif a lieu le dernier jour du mois calendaire.

Le SRD est réservé à des investisseurs avertis étant donné qu’il permet d’effectuer des achats au crédit ou des ventes à découvert, avec un certain effet de levier (pouvant aller jusqu’à 5 fois les fonds propres). La surveillance des positions est donc de mise.

2. Fiscalité

La fiscalité d’un compte-titres est déterminée par les deux types de bénéfices :

- les dividendes (revenus d’actions ou d’obligations), soumis au régime général de l’impôt sur le revenu

- les plus-values de cessions de valeurs mobilières, soumises à l’impôt sur le revenu au taux forfaitaire de 16%

Pour les dividendes, le montant imposable est le montant du dividende majoré de l’avoir fiscal associé. Ce montant imposable bénéficie d’un abattement de 1.220 € pour un célibataire (2.440 € pour un couple marié).

Les plus-values ne sont soumises à l’impôt sur le revenu au taux forfaitaire de 16% (majoré des prélèvements sociaux additionnels de 11%) que si le total des cessions dépasse le seuil de 20.000 €.

3. A savoir

- La prorogation SRD fait tourner le compteur des cessions.

- Les pertes constatées jusqu’en 2001 sont reportables sur les 5 années suivantes. Les pertes constatées depuis 2002 sont quant à elles reportables sur les 10 années suivantes.

bourse monabanq.



Marchés financiers
23/05/2006 46,4% : La part de la capitalisation des sociétés du Cac 40 aux mains d’investisseurs étrangers
Fin 2005, les investisseurs étrangers détenaient 46,4% de la capitalisation boursière des sociétés françaises du Cac 40, (...)
16/05/2006 Les entreprises du CAC40 ont versé 30 milliards d’euros à leurs actionnaires en 2005
Selon des chiffres fournis par la société d’études FactSet JCF relayés par Le Monde, les entreprises du CAC40 ont (...)
21/02/2005 La Bourse de Paris inaugure l’Eurolist
C’est aujourd’hui que la Bourse de Paris inaugure sa nouvelle cote : l’Eurolist, la liste unique des (...)
Placements
01/08/2008 Livret A : relèvement du taux de rémunération au 1er août
Par arrêté fixant les taux de rémunération des livrets d’épargne réglementée, à compter du 1er août, le taux du (...)
28/07/2008 Les FIP promis à un bel avenir
Ces fonds d’investissement de proximité ont levé plus de 800 millions d’euros depuis 2003. Depuis leur (...)
11/03/2008 Bonne année pour les SCPI en 2007
L’attractivité des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ne faiblit pas. En 2007, la collecte nette des (...)
28/02/2008 Assurance vie : la Cour de cassation autorise les rachats même en présence d’un bénéficaire acceptant
Dans un arrêt rendu le 22 février, la Cour de cassation redonne toute liberté au souscripteur-assuré d’un contrat (...)
23/01/2008 Le marché français de l’assurance en recul en 2007
Selon les estimations de la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurance), le marché français de (...)
02/01/2008 Plafond de le Sécurité Sociale pour 2008
Pour 2008, les nouveaux plafonds du PASS sont : 33 276€ (annuel) 8 319€ (trimestriel) 2 773€ (...)
13/12/2007 Contrats d’assurance vie en déshérence : adoption en seconde lecture à l’Assemblée nationale
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture la proposition de loi sur les contrats d’assurance-vie en (...)
21/11/2007 Hausse du plafond de la sécurité sociale
Le plafond mensuel de la sécurité sociale pour 2008 est fixé à 2.773 euros par mois, en augmentation de 3,39 % par rapport (...)
Copyright © 2004-2009 Univers Patrimoine
-
Partenaires: Monabanq  -  Portzamparc  -  123Venture  -  Alto Invest  -  Odyssée Venture  -  Skandia  -  Oddo & Cie  -  Aurel NextStage
Error...

Error...

File not found: recherche_etendue_stats